UN SOURIRE POUR REVIVRE


Salle des pas perdus AccueilRechercherJuke box usprS'enregistrerComptoir d'enregistrementConnexion

Attentats de Nice le 14 juillet 2016. Merci de venir soutenir la pétition
pour l'obtention de la Légion d'Honneur pour Franck,
Alexandre et Gwenaël.
Voir les détails de la pétition en cliquant ICI
Derniers sujets
» Attentats de Nice - 14 juillet 2016 - pétition pour la Légion d'Honneur pour 3 personnes
par le petit prince Dim 31 Juil 2016 - 2:26

» Disparus de Mourmelon (site officiel)
par le petit prince Dim 10 Juil 2016 - 3:40

» Anniversaire particulièrement douloureux
par geotrouvetout Jeu 11 Sep 2014 - 3:30

» S - Sondes moléculaires
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 14:16

» Récapitulatif des sujets traités sur le cancer
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 13:50

» Leucémies de l'enfant : vers des traitements plus ciblés
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 13:37

» Les musiques préférées d'Idared37
par geotrouvetout Mar 9 Juil 2013 - 22:02

» Comment mettre une vidéo (youtube, dailymotion) sur le forum
par geotrouvetout Mar 9 Juil 2013 - 20:32

» Alimentation et cancer
par geotrouvetout Ven 21 Juin 2013 - 4:55

» Les musiques préférées, vu par geotrouvetout
par geotrouvetout Mar 18 Juin 2013 - 0:59

Forum polyglotte
Traducteur uspérien
Un mot, une phrase à traduire,
passez me voir ICI
Mes compagnons fidèles (hébergeur images et sites coup de coeur)
Pour leur rendre visite,
cliquer ICI ainsi que sur leur bannière

Partagez|

[DECES] - La gendarmerie recherche des infos pouvant permettre l'arrestation du meurtrier d'Alexandre, 13 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
geotrouvetout

avatar

Instructeur au sol

Points aux jeux : 288

MessageSujet: [DECES] - La gendarmerie recherche des infos pouvant permettre l'arrestation du meurtrier d'Alexandre, 13 ans Mer 8 Juin 2011 - 16:37







Voir les dernières nouvelles ICI



Dimanche 26 juin dans l'après-midi, le fragment de sa jambe a été découvert par des promeneurs dans le Gave de Pau, non loin du centre-ville.



"Cette enquête n'aura de fin que lorsque l'auteur des faits sera identifié, arrêté et puni" a déclaré M. Muller précisant que "des recherches systématiques sont conduites sur le terrain comme en matière de police technique et scientifique" et exprimant sa "solidarité" face à "la douleur inimaginable" de la famille d'Alexandre.




Soixante enquêteurs du SRPJ de Bordeaux sont mobilisés à titre exclusif sur cette enquête qui vise l'infraction la plus grave existant dans le code pénal.



Afin de centraliser tout renseignement
utile aux investigations,
un numéro vert
a été mis en fonction :
le 0800 003 845.






______________________________________________________________________________________



PAU (Pyrénées atlantiques - France)
DISPARITION INQUIÉTANTE
D’UN ADOLESCENT DE 13 ANS










Alexandre Junca a disparu depuis samedi à Pau (Pyrénées-Atlantiques).

Cet adolescent âgé de 13 ans passait la soirée avec des amis lorsqu’il a envoyé un SMS à son père à 22h42 où il indiquait qu’il rentrait avant 23 heures.

Depuis, plus de nouvelles, son téléphone est sur répondeur et son vélo a été retrouvé dimanche accroché à un poteau, à quelques dizaines de mètres du domicile du père.

Selon Sud-Ouest, des analyses ADN sont en cours sur le cadenas qui ne serait pas celui d’Alexandre.




Description d'Alexandre :

- cheveux de couleur brun
- yeux bleus
- cheveux mi- longs, «coiffés comme le chanteur Justin Bieber»

Le jour de sa disparition, Alexandre portait :

- un jean
- un tee shirt blanc
- des baskets noires (Nike)



Toute personne
ayant des informations sur la disparition
est priée de téléphoner au
- 05.59.98.22.22
ou au
- 06 27 82 63 44






Marche à 14h


La sûreté départementale poursuit ses recherches pour « disparition inquiétante ».

Mais le beau-père d’Alexandre, interrogé par Le Parisien, ne croit pas à l’hypothèse d’une fugue.

« Il ne serait pas parti les mains dans les poches, juste sur son vélo, sans avoir rien dit aux copains avec qui il avait passé la soirée, assure-t-il.

Il a laissé sa carte de bus, son cartable, le chargeur de son portable…

Il aurait emmené certaines affaires s’il avait fait une fugue et on ne lui connaissait aucune raison d’en faire une. »

Plusieurs groupes de soutien ont été créés sur Facebook.

Les proches d’Alexandre appellent à une marche aujourd’hui à 14h au départ du collège Clermont, selon Sud Ouest.

Plus de 660 personnes ont prévu d’y participer.








Source de l'info









Dernière édition par geotrouvetout le Jeu 14 Juil 2011 - 13:46, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
geotrouvetout

avatar

Instructeur au sol

Points aux jeux : 288

MessageSujet: Re: [DECES] - La gendarmerie recherche des infos pouvant permettre l'arrestation du meurtrier d'Alexandre, 13 ans Dim 12 Juin 2011 - 6:46

Je ne pourrai pas être la mais je serai là avec le coeur!!! Courage a la famille.»

«Bon courage à la famille et Alex, où que tu sois on te retrouvera.»

Des messages comme ceux-ci, il y en a des dizaines et des dizaines, sur la page Facebook «Mobilisation pour Alexandre Junca», créée en soutien à l’adolescent de 13 qui a disparu depuis samedi à Pau (Pyrénées-Atlantiques).

Le groupe, qui rassemble déjà 1 865 participants, visait aussi à rassembler le maximum de personnes, devant le Collège Clermont (3 rue Mohédan à Pau), où a eu lieu une marche blanche, mercredi dernier à 14 heures.

Alexandre, décrit comme sans histoire et bon élève –il terminait une bonne année de cinquième- n’a plus donné signe de vie depuis samedi soir.

Alors qu’il passait le week-end chez son père, Philippe Junca, il en est parti vers 16 heures, pour se rendre chez un ami du quartier populaire Saragosse, dans la même ville, où était organisée une fête.

Vers 22h45, un camarade avec qui il avait passé la soirée l’a vu boulevard Alsace-Lorraine, «partir sur son vélo pour rejoindre le domicile de son papa, rue Samuel-de-Lestapies, distant de quelques centaines de mètres de là», explique sa maman, Valérie Lance, à «La Dépêche du Midi ».

Quelques minutes plus tard, à 22h52, le Palois envoie un SMS à son père dans lequel il lui dit qu’il sera là à 23 heures au plus tard.

Mais Alexandre n’arrive pas.

Philippe Junca essaye de le joindre sur son portable, mais il tombe sur son répondeur.

Depuis, plus rien.

Les premiers éléments recueillis ne font état d’aucune «rixe, ni de prise à partie lors ces festivités», a indiqué hier le commissaire de police et chef de la sûreté paloise David Druet.

Seul son vélo a été retrouvé, étrangement attaché avec un antivol qui ne serait pas le sien, à un poteau de la rue Galos, à quelques mètres de la rue Samuel-de-Lestapies.

«On ne comprend pas pourquoi son deux-roues a été stationné là. Il y a un mois on lui avait volé son vélo et depuis il avait pris l'habitude d'attacher le nouveau au pied de l'escalier de l'immeuble où habite son père», souligne Valérie Lance dans les colonnes du quotidien régional.

C'est finalement le dimanche en fin d'après-midi que la famille du collégien a alerté la police.

«Nous pensions qu'il était peut-être chez un ami et qu'il allait enfin rentrer, se désole son beau-père, Daniel Lance.

Nous avons d'ailleurs appelé tous ses copains», précise-t-il les larmes aux yeux.

Depuis, toutes les rumeurs les plus folles circulent chez les jeunes.

Le quotidien «Sud-Ouest» rapporte que les enquêteurs ont même fouillé des caves du quartier Saragosse «sur la foi de l'indication qu'Alexandre y serait séquestré».

Les parents ont bien sûr été auditionnés.

La police mène l’enquête, notamment auprès du voisinage et sur les réseaux sociaux, où le jeune homme aurait pu faire une mauvaise rencontre.






Pas de plan Alerte enlèvement pour le moment

L’adolescent est brun aux yeux bleus.

Il a les cheveux mi- longs, «coiffés comme le chanteur Justin Bieber», note «La Dépêche».

Le jour de sa disparition, il portait un jean, un tee-shirt blanc et des baskets noires (Nike).

Toute personne ayant des informations sur la disparition est priée de téléphoner au 05.59.98.22.22 ou au 06 27 82 63 44.


Bien que la disparition d'Alexandre paraisse inquiétante, le parquet de Pau n'a pas déclenché le plan Alerte enlèvement qui permettrait de diffuser dans les médias le signalement de l'adolescent.

David Druet a expliqué que les «critères le permettant ne sont pas réunis».

Il faudrait en effet «qu'il y ait eu des témoins d'un éventuel enlèvement ou que son vélo ait été retrouvé accidenté, ce qui n'est pas le cas», a-t-il ajouté.

Mardi, son téléphone était toujours éteint.

«C'est pourquoi il est impossible de le géolocaliser», regrette le commissaire.

Pour l’heure, les policiers n’excluent aucune piste.

Pour leur part, les parents d’Alexandre n’envisagent pas à la thèse de la fugue… mais ils préfèreraient y croire.

«Nous espérons que ce soit ça même si rien ne nous permet objectivement d'y croire.

Il nous semblait aller bien», confie sa mère avant de lancer: «Si quelqu'un sait quelque chose, qu'il le dise!»








Source de l'info








Revenir en haut Aller en bas
geotrouvetout

avatar

Instructeur au sol

Points aux jeux : 288

MessageSujet: Re: [DECES] - La gendarmerie recherche des infos pouvant permettre l'arrestation du meurtrier d'Alexandre, 13 ans Dim 12 Juin 2011 - 7:16

Une information judiciaire
a été ouverte vendredi 10 juin 2011
pour maximiser les chances
de retrouver Alexandre Junca.




Toujours aucune trace de l’adolescent de treize ans qui a disparu le week-end dernier à Pau.

En fin d’après-midi, vendredi, le Parquet de Pau a décidé de confier l’enquête à une juge d’instruction paloise, Lucile Pichenot.

Ainsi, la sûreté départementale s’est vu retirer la charge de l’enquête au profit de la Police judiciaire.

«Ce passage de relais n’a été motivé par ‘aucun élément déclencheur’», a soutenu le parquet, interrogé par «Sud Ouest».

Pour l'heure, il n'aurait trouvé aucune piste sérieuse.

«L’ouverture d’une information judiciaire permet aux enquêteurs de la PJ de continuer leurs investigations sur commissions rogatoires sur tout le territoire national», a aussi indiqué Valérie Grenier, procureur adjointe.





La PJ est en effet mieux disposée pour retrouver Alexandre Junca au cas où il aurait quitté les Pyrénées Atlantiques.

La PJ possède aussi des moyens beaucoup plus conséquents pour mener l’enquête.

Comme le rappelle le quotidien local, les agents pourront effectuer des perquisitions et des saisies.

D’ailleurs une perquisition aurait déjà été effectuée chez un proche de l’adolescent, dont l’identité est inconnue.

«Toutes les hypothèses restent possibles», a tenu à préciser le parquet, qui n’exclut pas la piste de la fugue.






Grande mobilisation citoyenne



Lundi matin, deux jours après la disparition d’Alexandre, la famille et les amis ont placardé des affiches dans tous les commerces de Pau.

Une initiative qui a pris de l’ampleur.

L’avis de recherche - où l’on voit le jeune adolescent à la coupe «Justin Bieber» - a remplacé toutes les informations municipales de la ville.

D’après «La République des Pyrénées», l’avis va être placardé sur les flancs des 86 bus qui circulent à Pau.

Une vingtaine d’abribus devraient aussi afficher le visage d’Alexandre mardi, si l’enquête n’a pas avancé.

Enfin, 5000 autres affichettes format A4 devraient être envoyées prochainement dans les départements voisins : les Landes et les Hautes-Pyrénées.





«Cette attente est très difficile à vivre, assure Valérie Lance, la maman d'Alexandre, à un journaliste de 'La Dépêche du Midi'.

On entend parler d'une piste et on a d'un coup plein d'espoir.

Mais, finalement, quelques heures plus tard, tout s'effondre».

Les parents d’Alexandre ne sont pas seuls pour surmonter cette épreuve.

Les actions citoyennes se développent à Pau.

En plus de l’édition des affiches, la municipalité a par exemple proposé de mettre son service de communication à disposition des parents, indique «Sud Ouest».






Retour sur cette disparition inquiétante


Alexandre, décrit comme sans histoire et bon élève –il terminait une bonne année de cinquième- n’a plus donné signe de vie depuis samedi soir.

Alors qu’il passait le week-end chez son père, Philippe Junca, il en est parti vers 16 heures, pour se rendre chez un ami du quartier populaire Saragosse, dans la même ville, où était organisée une fête.

Vers 22h45, un camarade avec qui il avait passé la soirée l’a vu boulevard Alsace-Lorraine, «partir sur son vélo pour rejoindre le domicile de son papa, rue Samuel-de-Lestapies, distant de quelques centaines de mètres de là», explique sa maman, Valérie Lance, à «La Dépêche du Midi».

Quelques minutes plus tard, à 22h52, le Palois envoie un SMS à son père dans lequel il lui dit qu’il sera là à 23 heures au plus tard.

Mais Alexandre n’arrive pas.

Philippe Junca essaye de le joindre sur son portable, mais il tombe sur son répondeur.

Seul son vélo a été retrouvé près du domicile du père.
Attaché à un poteau.
Sans son propriétaire.






Toute personne ayant des informations sur la disparition est priée de téléphoner au 05.59.98.22.22 ou au 06 27 82 63 44.






Source








Dernière édition par geotrouvetout le Jeu 30 Juin 2011 - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
geotrouvetout

avatar

Instructeur au sol

Points aux jeux : 288

MessageSujet: Re: [DECES] - La gendarmerie recherche des infos pouvant permettre l'arrestation du meurtrier d'Alexandre, 13 ans Jeu 30 Juin 2011 - 19:17

Pau : le fémur de l'ado disparu a été retrouvé





Dimanche soir, des restes humains ont été retrouvés par des promeneurs dans une rivière de Pau (Pyrénées-Atlantiques) : selon les résultats de l'analyse ADN, il s'agit du fémur d'Alexandre Junca, l'adolescent àgé de 13 ans qui avait disparu de Pau le 4 juin dernier.

La nouvelle a été rendue publique ce jeudi, par l'avocate de la famille, Maître Pierrette Mazza.

" La nouvelle vient d'être annoncée aux parents, c'est une très mauvaise nouvelle à laquelle ils ne voulaient pas croire jusqu'à aujourd'hui, mais malheureusement ils sont face à l'insoutenable vérité ", a-t-elle indiqué.

Le 10 juin dernier, une information judiciaire avait été ouverte pour enlèvement et séquestration.

" Il est évident qu'un dossier va être ouvert du chef d'assassinat ", a par ailleurs souligné l'avocate.

Des moyens vont être mis en place dans des proportions importantes.

C'est la préoccupation aujourd'hui de trouver quelque chose (...).

Les parents ont besoin de comprendre ce qui s'est passé, mais cela viendra dans un deuxième temps ".






Sa mère se confie dans une interview






Valérie Lance, la maman d'Alexandre, se confiait dans Le Parisien d'aujourd'hui, rejetant la possibilité que son fils ait fait une fugue.

" Je pense qu'Alexandre est retenu quelque part contre son gré.

Il s'est passé quelque chose d'anormal ", a-t-elle expliqué, 26 jours après la disparition de son fils.

Le 4 juin dernier, l'adolescent passait la soirée avec des amis lorsqu'il a envoyé un SMS à son père pour lui indiquer qu'il rentrerait avant 23 heures.

Son vélo a été retrouvé le lendemain, accroché à un poteau, à quelques dizaines de mètres du domicile de son père.

Si l'hypothèse de la fugue semblait privilégiée par un premier temps - des témoins ont affirmé avoir vu Alexandre -, elle a été ensuite écartée.









Source






Dernière édition par geotrouvetout le Lun 11 Juil 2011 - 1:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
geotrouvetout

avatar

Instructeur au sol

Points aux jeux : 288

MessageSujet: Re: [DECES] - La gendarmerie recherche des infos pouvant permettre l'arrestation du meurtrier d'Alexandre, 13 ans Jeu 30 Juin 2011 - 19:28

Une information ouverte
pour 'assassinat avec actes de torture ou de barbarie'
après la découverte
d'une partie du corps d'un adolescent






Le parquet de Pau a ouvert, jeudi 30 juin, une information judiciaire pour "assassinat de mineur précédé ou accompagné d'actes de torture ou de barbarie" après la découverte dans le Gave de Pau d'un fragment de jambe appartenant à Alexandre Junca, 13 ans.

"Retrouver un membre séparé d'un corps alors qu'on ignore les circonstances dans lesquelles cela s'est passé nécessite qu'on vise les circonstances les plus graves pour l'enquête", a déclaré au Monde le procureur de la République de Pau, Jean-Christophe Muller qui a également tenu une conférence de presse au palais de justice de Pau.

"Une expertise médicolégale et des tests ADN permettent d'affirmer que ces restes sont ceux d'Alexandre", a indiqué le magistrat précisant qu'il avait la " certitude scientifique " que le fragment a été découpé "post-mortem".






Le jeune garçon avait disparu dans la soirée du samedi 4 juin après une soirée avec des copains.

Enfant de parents divorcés, il passait ce week-end là chez son père comme deux fois par mois.

Selon Le Parisien, Alexandre avait adressé à ce dernier un SMS pour confirmer qu'il rentrait "à 23 heures maximum".

Son père, l'imaginant resté dormir chez un copain n'a donné l'alerte que vingt-et-une heures plus tard, dimanche 5 juin en fin de journée, selon le parquet.






"RECHERCHES SYSTÉMATIQUES"

Une enquête pour "disparition inquiétante" puis pour "enlèvement et séquestration de mineur" avait été ouverte.

Aucune hypothèse n'était exclue par la police.

L'exploitation d'une caméra de surveillance de distributeur automatique bancaire du centre-ville a permis d'établir qu'Alexandre était encore en vie samedi 4 juin à 22 heures 51.

A cette heure-là, la vidéo montrait durant quelques secondes le jeune garçon circulant tranquillement à vélo, seul, sur le trottoir, non loin de chez son père.

Sa bicyclette a été retrouvée le lendemain attachée à un poteau près de chez son père.






Dimanche 26 juin dans l'après-midi, le fragment de sa jambe a été découvert par des promeneurs dans le Gave de Pau, non loin du centre-ville.

"Cette enquête n'aura de fin que lorsque l'auteur des faits sera identifié, arrêté et puni" a déclaré M. Muller précisant que "des recherches systématiques sont conduites sur le terrain comme en matière de police technique et scientifique" et exprimant sa "solidarité" face à "la douleur inimaginable" de la famille d'Alexandre.






Soixante enquêteurs du SRPJ de Bordeaux sont mobilisés à titre exclusif sur cette enquête qui vise l'infraction la plus grave existant dans le code pénal.

Afin de centraliser tout renseignement
utile aux investigations,
un numéro vert
a été mis en fonction :
le 0800 003 845.









Source





Revenir en haut Aller en bas
geotrouvetout

avatar

Instructeur au sol

Points aux jeux : 288

MessageSujet: Re: [DECES] - La gendarmerie recherche des infos pouvant permettre l'arrestation du meurtrier d'Alexandre, 13 ans Jeu 30 Juin 2011 - 19:55

C'est quand que ca va s'arrêter : Laetitia, Marie-Jeanne dernièrement et maintenant Alexandre ???

Il faudra encore combien de personnes pour que la société se réveille et prenne conscience que ca ne peut plus durer

Je ne suis pas pour la peine de mort, car ca ne résoudra rien du tout.

Mais bordel, que les politiques se réveillent un peu et qu'ils fassent quelque chose : mais surtout pas relâcher les récidivistes dans la nature, pour soi-disant leur redonner une chance. Car pour les victimes, elles n'ont pas une cette seconde chance, elles et leur famille.



Désolé pour le coup de gueule, mais fallait que ca sorte.


J'ai fait cette partie-là du forum pour retrouver plus facilement des personnes disparues, pas pour mettre des infos annonçant leur décès.


Gean, c'est quand que tu nous réformes la justice là ???? Bon, je sais que tu ne pourras rien faire, mais essaie toujours d'en parler autour de toi lors de tes études et j'espère qu'on ne supprimera jamais le métier que tu veux faire, car là, ca sera la cata pour la justice en France











Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [DECES] - La gendarmerie recherche des infos pouvant permettre l'arrestation du meurtrier d'Alexandre, 13 ans

Revenir en haut Aller en bas

[DECES] - La gendarmerie recherche des infos pouvant permettre l'arrestation du meurtrier d'Alexandre, 13 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UN SOURIRE POUR REVIVRE  :: Recherches étant toujours d'actualité :: Recherche de personnes disparues-
Sauter vers: