UN SOURIRE POUR REVIVRE


Salle des pas perdus AccueilRechercherJuke box usprS'enregistrerComptoir d'enregistrementConnexion

Attentats de Nice le 14 juillet 2016. Merci de venir soutenir la pétition
pour l'obtention de la Légion d'Honneur pour Franck,
Alexandre et Gwenaël.
Voir les détails de la pétition en cliquant ICI
Derniers sujets
» Attentats de Nice - 14 juillet 2016 - pétition pour la Légion d'Honneur pour 3 personnes
par le petit prince Dim 31 Juil 2016 - 2:26

» Disparus de Mourmelon (site officiel)
par le petit prince Dim 10 Juil 2016 - 3:40

» Anniversaire particulièrement douloureux
par geotrouvetout Jeu 11 Sep 2014 - 3:30

» S - Sondes moléculaires
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 14:16

» Récapitulatif des sujets traités sur le cancer
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 13:50

» Leucémies de l'enfant : vers des traitements plus ciblés
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 13:37

» Les musiques préférées d'Idared37
par geotrouvetout Mar 9 Juil 2013 - 22:02

» Comment mettre une vidéo (youtube, dailymotion) sur le forum
par geotrouvetout Mar 9 Juil 2013 - 20:32

» Alimentation et cancer
par geotrouvetout Ven 21 Juin 2013 - 4:55

» Les musiques préférées, vu par geotrouvetout
par geotrouvetout Mar 18 Juin 2013 - 0:59

Forum polyglotte
Traducteur uspérien
Un mot, une phrase à traduire,
passez me voir ICI
Mes compagnons fidèles (hébergeur images et sites coup de coeur)
Pour leur rendre visite,
cliquer ICI ainsi que sur leur bannière

Partagez|

Leucémie myeloïde chronique - meilleurs résultats avec l'imatinib qu'avec le nilotinib

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
geotrouvetout

avatar

Instructeur au sol

Points aux jeux : 288

MessageSujet: Leucémie myeloïde chronique - meilleurs résultats avec l'imatinib qu'avec le nilotinib Dim 19 Juin 2011 - 22:34

Leucémie myéloïde chronique
deux fois plus de mutations se développent
avec l’imatinib qu’avec le nilotinib






CHICAGO, 17 juin 2011

L’incidence des nouvelles mutations est deux fois plus élevée avec l’imatinib (Glivec*, Novartis) qu’avec le nilotinib (Tasigna*, Novartis), dans le traitement de la leucémie myéloïde chronique nouvellement diagnostiquée, selon une analyse présentée début juin au congrès de l’American Society of Clinical Oncology (Asco) à Chicago.




L’étude ENESTnd a démontré la supériorité du nilotinib, inhibiteur de tyrosine kinase BCR-ABL de deuxième génération, sur l’imatinib dans la leucémie myéloïde chronique (LMC) en phase chronique, avec moins de transformations en phase plus grave.

Le nilotinib est actuellement indiqué en première ligne après l’avoir été après échec de l’imatinib.




Le nilotinib est efficace contre des cancers qui ont développé des mutations entraînant une résistance à l’imatinib.




Le Dr Giuseppe Saglio de l’université de Turin a rapporté l’analyse des mutations BCR-ABL initiales et acquises.

L’analyse porte sur 846 patients avec un suivi minimum de 24 mois.




Aucun patient n’avait de mutation à l’inclusion, mais au cours de l’étude deux fois plus de mutations se sont développées avec l’imatinib (20 cas contre 10 avec le nilotinib 300 mg et 8 avec le 400 mg) et elles étaient plus fréquentes chez les patients qui avaient un risque Sokal intermédiaire ou élevé.




L’incidence de la mutation T315I, qui n’est contrée ni par l’imatinib, ni par le nilotinib, était similaire entre les deux groupes (3 vs 3 et 2).

La majorité des mutations à l’imatinib restaient sensibles au nilotinib (13 sur 20 et 4 étaient moins sensibles).




Les mutations étaient associées à la progression de la maladie et davantage de patients avec nouvelles mutations ont progressé sous imatinib.

Sept patients sur 20 ayant de nouvelles mutations sous imatinib ont progressé vers la forme blastique ou aiguë sous traitement et trois ont perdu leur réponse moléculaire majeure.




Sur les 13 patients avec mutations sous imatinib qui n’ont pas progressé, tous sauf deux ont arrêté leur traitement en raison d’une réponse sous-optimale ou d’un échec du traitement.




De nouveaux produits capables d’inhiber les formes porteuses de la mutation T315I apparaissent avec notamment le ponatinib (Ariad) qui va être évalué dans une étude pivotale de phase II chez des patients résistants ou intolérants au nilotinib ou au dasatinib (Sprycel*, Bristol-Myers Squibb), autre inhibiteur de seconde génération









Source de l'info



Revenir en haut Aller en bas

Leucémie myeloïde chronique - meilleurs résultats avec l'imatinib qu'avec le nilotinib

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UN SOURIRE POUR REVIVRE  :: Le service médical (CANCER : informations, sites) :: Les dernières évolutions et les recherches :: Cancers liquides (sang, leucémie, lymphomes, ...)-
Sauter vers: