UN SOURIRE POUR REVIVRE


Salle des pas perdus AccueilRechercherJuke box usprS'enregistrerComptoir d'enregistrementConnexion

Attentats de Nice le 14 juillet 2016. Merci de venir soutenir la pétition
pour l'obtention de la Légion d'Honneur pour Franck,
Alexandre et Gwenaël.
Voir les détails de la pétition en cliquant ICI
Derniers sujets
» Attentats de Nice - 14 juillet 2016 - pétition pour la Légion d'Honneur pour 3 personnes
par le petit prince Dim 31 Juil 2016 - 2:26

» Disparus de Mourmelon (site officiel)
par le petit prince Dim 10 Juil 2016 - 3:40

» Anniversaire particulièrement douloureux
par geotrouvetout Jeu 11 Sep 2014 - 3:30

» S - Sondes moléculaires
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 14:16

» Récapitulatif des sujets traités sur le cancer
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 13:50

» Leucémies de l'enfant : vers des traitements plus ciblés
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 13:37

» Les musiques préférées d'Idared37
par geotrouvetout Mar 9 Juil 2013 - 22:02

» Comment mettre une vidéo (youtube, dailymotion) sur le forum
par geotrouvetout Mar 9 Juil 2013 - 20:32

» Alimentation et cancer
par geotrouvetout Ven 21 Juin 2013 - 4:55

» Les musiques préférées, vu par geotrouvetout
par geotrouvetout Mar 18 Juin 2013 - 0:59

Forum polyglotte
Traducteur uspérien
Un mot, une phrase à traduire,
passez me voir ICI
Mes compagnons fidèles (hébergeur images et sites coup de coeur)
Pour leur rendre visite,
cliquer ICI ainsi que sur leur bannière

Partagez|

Glioblastome - médicament

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
geotrouvetout

avatar

Instructeur au sol

Points aux jeux : 288

MessageSujet: Glioblastome - médicament Jeu 23 Juin 2011 - 22:59

Approche de la double thérapie
Récurrente du Cancer du Cerveau
efficacement Inhibée





ScienceDaily (le 24 août 2010) — les Chercheurs de l'université d'École de médecine de Massachusetts ont identifié une approche originale de chimiothérapie se combinant avec une thérapie visée pour diminuer la récurrence du glioblastome multiforme, la tumeur cérébrale la plus commune et agressive.




Les glioblastomes sont des tumeurs épouvantables et de nouvelles thérapies sont nécessaires désespérément," ont dit les chercheurs principaux Alonzo H. Ross, le doctorat, le professeur de biochimie et de pharmacologie moléculaire à l'université d'École de médecine de Massachusetts.




"Nous avons constaté que cette double thérapie de combiner temozolomide avec un inhibiteur d'Entaille était extrêmement efficace lors du traitement des cellules de tumeur dans la culture et dans les souris," a-t-il ajouté.




Les résultats de cette étude sont publiés dans l'édition de septembre 2010 de Recherche de Cancer, un journal de l'Association américaine pour la Recherche de Cancer.




En dépit du traitement avec la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie, les glioblastomes ont un pronostic et les taux de survie sont pauvres. Cela peut être en partie en raison du fait que quelques cellules dans la tumeur - les cellules souches de cancer - sont plus résistantes à ces thérapies, en permettant finalement à la tumeur de se reproduire, selon Ross.





"Nous sommes très réussis tant qu'infructueux avec la thérapie de cancer ; dans la plupart des cas nous pouvons diminuer considérablement la masse de tumeur. Le problème consiste en ce qu'il revient avec la vengeance et est encore plus résistant et difficile à traiter," a-t-il dit.



Temozolomide est un agent chimiothérapeutique qui aide des patients avec des glioblastomes vivant plus longtemps.

Les taux de survie de deux années augmentent :
- d'environ 10 pour cent avec la radiation seule
- à 25 pour cent quand temozolomide est combiné avec la radiation, selon Ross.
Aussi, les données ont indiqué que le sentier de faisant des signes d'Entaille est souvent surexprimé dans le tissu glioma et les cellules de tumeur.





Ross et ses collègues ont évalué cette approche de la double thérapie de combiner temozolomide avec un inhibiteur d'Entaille dans la culture de cellule et dans les souris immunodeficient pour déterminer si cette thérapie de combinaison améliore la thérapie pour réduire la récurrence de tumeur.




Dans les deux modèles, les chercheurs ont vu que la combinaison de temozolomide avec l'inhibiteur d'Entaille a réduit de beaucoup plus efficacement la croissance de la tumeur et la récurrence comparée à n'importe quel agent seul.

N'importe quel médicament utilisé individuellement la croissance de tumeur seulement transitoirement ralentie.




"Temozolomide est un médicament de chimiothérapie de choix pour des glioblastomes et les résultats de notre étude préclinique représentent une nouvelle approche prometteuse potentielle de combattre une tumeur extrêmement difficile," a dit Ross. "L'effet des deux est très dramatique ensemble.




Patrick M. O'Connor, doctorat, l'officier scientifique en chef de Thérapeutique Selexagen et le membre du conseil d'administration de la rédaction pour la Recherche de Cancer, croient que cette étude fournit l'évidence de preuve du concept préclinique que le sentier d'Entaille confère un avantage de survie des cellules glioma à traiter avec temozolamide.





"Ces résultats aident à poser le fondement pour la recherche clinique future et sont encore une pierre marchant vers une ère future dominée par la 'thérapeutique de précision' conçue pour spécifiquement viser les conducteurs moléculaires sous-jacents de croissance de cancer et s'étendre," a dit O'Connor."





Les chercheurs enquêtent actuellement sur le mécanisme d'action pour la mort de cellule et l'espoir de déplacer ces conclusions dans la clinique.






Dernière édition par geotrouvetout le Jeu 23 Juin 2011 - 23:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
geotrouvetout

avatar

Instructeur au sol

Points aux jeux : 288

MessageSujet: Re: Glioblastome - médicament Jeu 23 Juin 2011 - 23:15

Double-Therapy Approach Effectively Inhibited Brain Cancer Recurrence




ScienceDaily (Aug. 24, 2010) — Researchers from the University of Massachusetts Medical School have identified a novel approach of combining chemotherapy with a targeted therapy to decrease the recurrence of glioblastoma multiforme, the most common and aggressive brain tumor.




"Glioblastomas are horrendous tumors, and new therapies are desperately needed," said lead researcher Alonzo H. Ross, Ph.D., professor of biochemistry and molecular pharmacology at the University of Massachusetts Medical School.

"We found that this double therapy of combining temozolomide with a Notch inhibitor was highly effective at treating tumor cells in culture and in mice," he added.

Results of this study are published in the September issue of Cancer Research, a journal of the American Association for Cancer Research.

Despite treatment with surgery, radiotherapy and chemotherapy, glioblastoma prognosis and survival rates are poor. This may in part be due to the fact that some cells within the tumor -- cancer stem cells -- are more resistant to these therapies, eventually allowing the tumor to recur, according to Ross.

"We're both very successful and unsuccessful with cancer therapy; in most cases we can substantially diminish the tumor mass. The problem is that it comes back with vengeance, and is even more resistant and difficult to treat," he said.

Temozolomide is one chemotherapeutic agent that helps patients with glioblastomas live longer; two-year survival rates increase from approximately 10 percent with radiation alone to 25 percent when temozolomide is combined with radiation, according to Ross. Likewise, data have indicated that the Notch signaling pathway is often over-expressed in glioma tissue and tumor cells.

Ross and colleagues evaluated this double-therapy approach of combining temozolomide with a Notch inhibitor in cell culture and in immunodeficient mice to determine if this combination therapy enhances therapy to reduce tumor recurrence.

In both models, the researchers saw that the combination of temozolomide with the Notch inhibitor much more effectively reduced tumor growth and recurrence compared to either agent alone. Either drug used individually only transiently slowed tumor growth.

"Temozolomide is a chemotherapy drug of choice for glioblastomas, and the results of our preclinical study represent a potential promising new approach to combat an extremely difficult tumor," Ross said. "The effect of the two together is very dramatic."

Patrick M. O'Connor, Ph.D., chief scientific officer of Selexagen Therapeutics and editorial board member for Cancer Research, believes this study provides preclinical proof-of-concept evidence that the Notch pathway confers a survival advantage to glioma cells treated with temozolamide.

"These results help lay the groundwork for future clinical research and are yet another stepping stone towards a future era dominated by 'precision therapeutics' designed to specifically target the underlying molecular drivers of cancer growth and spread," said O'Connor.

The researchers are currently investigating the mechanism of action for cell death and hope to move these findings into the clinic.








Source







Revenir en haut Aller en bas

Glioblastome - médicament

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UN SOURIRE POUR REVIVRE  :: Le service médical (CANCER : informations, sites) :: Les dernières évolutions et les recherches :: Cancers de la tête et neurologiques-
Sauter vers: