UN SOURIRE POUR REVIVRE


Salle des pas perdus AccueilRechercherJuke box usprS'enregistrerComptoir d'enregistrementConnexion

Attentats de Nice le 14 juillet 2016. Merci de venir soutenir la pétition
pour l'obtention de la Légion d'Honneur pour Franck,
Alexandre et Gwenaël.
Voir les détails de la pétition en cliquant ICI
Derniers sujets
» Attentats de Nice - 14 juillet 2016 - pétition pour la Légion d'Honneur pour 3 personnes
par le petit prince Dim 31 Juil 2016 - 2:26

» Disparus de Mourmelon (site officiel)
par le petit prince Dim 10 Juil 2016 - 3:40

» Anniversaire particulièrement douloureux
par geotrouvetout Jeu 11 Sep 2014 - 3:30

» S - Sondes moléculaires
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 14:16

» Récapitulatif des sujets traités sur le cancer
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 13:50

» Leucémies de l'enfant : vers des traitements plus ciblés
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 13:37

» Les musiques préférées d'Idared37
par geotrouvetout Mar 9 Juil 2013 - 22:02

» Comment mettre une vidéo (youtube, dailymotion) sur le forum
par geotrouvetout Mar 9 Juil 2013 - 20:32

» Alimentation et cancer
par geotrouvetout Ven 21 Juin 2013 - 4:55

» Les musiques préférées, vu par geotrouvetout
par geotrouvetout Mar 18 Juin 2013 - 0:59

Forum polyglotte
Traducteur uspérien
Un mot, une phrase à traduire,
passez me voir ICI
Mes compagnons fidèles (hébergeur images et sites coup de coeur)
Pour leur rendre visite,
cliquer ICI ainsi que sur leur bannière

Partagez|

CERVEAU - un composé non breveté, le DCA, pourrait traiter les glioblastomes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
geotrouvetout

avatar

Instructeur au sol

Points aux jeux : 288

MessageSujet: CERVEAU - un composé non breveté, le DCA, pourrait traiter les glioblastomes Ven 24 Juin 2011 - 17:20

CANCER du CERVEAU
Un composé non breveté,
le DCA, pourrait traiter les glioblastomes






Des chercheurs de l'université de l'Alberta (Canada) viennent de démontrer, à la suite de recherches amorcées en 2007 que le dichloroacétate (DCA), un traitement des troubles innés du métabolisme, pourrait aussi être un traitement efficace contre le glioblastome, une forme mortelle et fréquente de cancer du cerveau.

Le DCA est aussi un composé non breveté, il n’est donc pas la propriété d’un laboratoire pharmaceutique et pourrait donc représenter un nouveau traitement peu coûteux.

A l’opposé, pour les mêmes raisons, le financement des recherches, sur le DCA sans intérêt pour l’industrie, n’est pas aisé.

Des résultats publiés dans la revue ScienceTranslational Medicine du 12 mai, de l’American Association for the Advancement of Science (AAAS).






Les scientifiques et les médecins ont utilisé le DCA pendant des décennies pour traiter les enfants présentant des troubles innés du métabolisme en raison de maladies mitochondriales.

Le lien entre les mitochondries, des unités produisant de l'énergie dans les cellules, et le cancer a été posé dès les années 1930, lorsque les chercheurs ont démontré la présence d’un dysfonctionnement mitochondrial avec le développement d’un cancer.






Les tumeurs solides, y compris le glioblastome, la tumeur primitive du cerveau la plus fréquente, développent une résistance à la mort cellulaire.

Les chercheurs ont testé si le dichloroacétate (DCA) pouvait inverser cette résistance spécifique au glioblastome.

Ils ont d’abord démontré ce métabolisme de la tumeur sur 49 patients atteints de glioblastomes.

Puis, sur un groupe extrait de 5 patients, traités par DCA par voie orale pendant une durée de 15 mois, à partir de prélèvements de tissus des tumeurs, les chercheurs ont montré que le DCA modifie ce métabolisme des tumeurs.

Sur 4 des 5 patients, cette forme de cancer du cerveau a ainsi cessé de se développer.

Au delà, les prélèvements effectués après traitement ont montré que le DCA avait tué les cellules cancéreuses.






Depuis 2007, le Dr Evangelos Michelakis, professeur au Département médecine de l'Université de l'Alberta (Canada) poursuit ses recherches sur le dichloroacétate (DCA) et ses effets de régression sur plusieurs cancers, notamment du poumon, du sein et sur les tumeurs cérébrales.

Dès 2007, Michelakis et coll. avaient publié les résultats de leurs recherches dans la revue Cancer Cell.

Jusqu'en 2007, les chercheurs pensaient que les mitochondries sont endommagées de façon permanente par le cancer, mais ne sont pas la cause du cancer.

En 2007, le Pr. Michelakis avait remis en question cette théorie et avait déjà commencé à tester le DCA démontrant son effet sur la normalisation de la fonction mitochondriale et entrainant une diminution significative de la croissance tumorale.






"Le DCA peut-être un traitement efficace sur certains patients, ce sont de premiers résultats, mais suffisants pour inciter l’enthousiasme et l’inspiration pour poursuivre des recherches à plus grande échelle", conclut le Dr Evangelos Michelakis qui ne se décourage pas.








Source







Revenir en haut Aller en bas

CERVEAU - un composé non breveté, le DCA, pourrait traiter les glioblastomes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UN SOURIRE POUR REVIVRE  :: Le service médical (CANCER : informations, sites) :: Les dernières évolutions et les recherches :: Cancers de la tête et neurologiques-
Sauter vers: