UN SOURIRE POUR REVIVRE


Salle des pas perdus AccueilRechercherJuke box usprS'enregistrerComptoir d'enregistrementConnexion

Attentats de Nice le 14 juillet 2016. Merci de venir soutenir la pétition
pour l'obtention de la Légion d'Honneur pour Franck,
Alexandre et Gwenaël.
Voir les détails de la pétition en cliquant ICI
Derniers sujets
» Attentats de Nice - 14 juillet 2016 - pétition pour la Légion d'Honneur pour 3 personnes
par le petit prince Dim 31 Juil 2016 - 2:26

» Disparus de Mourmelon (site officiel)
par le petit prince Dim 10 Juil 2016 - 3:40

» Anniversaire particulièrement douloureux
par geotrouvetout Jeu 11 Sep 2014 - 3:30

» S - Sondes moléculaires
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 14:16

» Récapitulatif des sujets traités sur le cancer
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 13:50

» Leucémies de l'enfant : vers des traitements plus ciblés
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 13:37

» Les musiques préférées d'Idared37
par geotrouvetout Mar 9 Juil 2013 - 22:02

» Comment mettre une vidéo (youtube, dailymotion) sur le forum
par geotrouvetout Mar 9 Juil 2013 - 20:32

» Alimentation et cancer
par geotrouvetout Ven 21 Juin 2013 - 4:55

» Les musiques préférées, vu par geotrouvetout
par geotrouvetout Mar 18 Juin 2013 - 0:59

Forum polyglotte
Traducteur uspérien
Un mot, une phrase à traduire,
passez me voir ICI
Mes compagnons fidèles (hébergeur images et sites coup de coeur)
Pour leur rendre visite,
cliquer ICI ainsi que sur leur bannière

Partagez|

Le prix Nobel de Médecine récompense un trio champion de l'auto-défense

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
le petit prince

avatar

Pilote de reconnaissance

Loisirs : plein (mais surtout les avions)

Points aux jeux : 21

MessageSujet: Le prix Nobel de Médecine récompense un trio champion de l'auto-défense Lun 3 Oct 2011 - 16:17

Le prix Nobel de Médecine
récompense un trio champion
de l'auto-défense






Le prix Nobel de Médecine a été décerné lundi à Stockholm à trois chercheurs pour leurs travaux sur le système immunitaire qui permet à l'organisme humain de se défendre contre les infections, favorisant la vaccination et la lutte contre des maladies comme le cancer.












L'Américain Bruce Beutler, 55 ans, et le Français Jules Hoffmann, 70 ans, ainsi que le Canadien Ralph Steinman, 68 ans, ont "révolutionné" les connaissances sur le système immunitaire, a déclaré le secrétaire du comité Nobel de Médecine, Göran Hansson en annonçant les lauréats.




Le système immunitaire permet à l'organisme de se défendre en libérant des anticorps et des cellules tueuses en réponse à des virus ou des germes.








En première ligne, le système immunitaire inné "peut détruire des micro-organismes infectieux et provoquer une inflammation qui contribue à bloquer l'attaque" avant l'apparition d'anti-corps, explique le comité.




Si cette première ligne de défense s'avère insuffisante, "le système immunitaire adaptatif entre en jeu". Il permet la vaccination car des cellules gardent la mémoire de l'agresseur.




Les recherches des trois lauréats ouvrent la voie à de nouveaux médicaments et vaccins et permettent de combattre des déficiences immunitaires comme l'asthme, la polyarthrite rhumatoïde et la maladie de Crohn.




"Leurs travaux ont ouvert de nouvelles voies pour le développement de la prévention et pour des thérapies contre les infections, les cancers et les maladies inflammatoires", explique le jury.






MM. Beutler et Hoffmann se partagent la moitié du prix pour leurs travaux sur le système immunitaire inné.




Ils ont découvert "les protéines réceptrices qui reconnaissent les micro-organismes (nocifs) et activent le système immunitaire, première étape de la réponse immunitaire de l'organisme", explique le comité Nobel.




La découverte de M. Hoffmann remonte à 1996 en étudiant la façon dont les drosophiles (ou mouches du vinaigre) combattaient les infections.




M. Beutler a établi en 1998 le lien entre la façon dont se défendent les drosophiles et les mammifères, ouvrant la voie à la compréhension du système immunitaire humain.




M. Steinman a découvert en 1973 "les cellules dendritiques du système immunitaire et leur capacité unique à activer et réguler l'immunité adaptative, dernière étape de la réponse immunitaire de l'organisme au cours de laquelle les micro-organismes sont évacués du corps", explique le comité.




Aucun des trois lauréats n'a pu être joint immédiatement, pas même par le comité Nobel.




M. Beutler, né en 1957 à Chicago, est diplômé de l'Université de Chicago (1981).

Après avoir travaillé dans les universités de New York et Dallas, il a rejoint en 2000 l'Institut de recherche Scripps à La Jolla (Etats-Unis) où il enseigne le génétique et l'immunologie.






M. Hoffmann, né à Echternach (Luxembourg) en 1941, a obtenu son doctorat de médecine à l'Université de Strasbourg (France) en 1969.

Après quelques années à l'Université de Marbourg (Allemagne), il a dirigé un laboratoire de recherche à Strasbourg de 1974 à 2009, à été directeur de DEA de biologie moléculaire et cellulaire à l'Université de Strasbourg et, en 2007-2008, il a présidé l'Académie nationale française des sciences.






M. Steinman est né en 1943 à Montréal.

Il a obtenu son doctorat en médecine à la Harvard Medical School de Boston (Etats-Unis) en 1968 et est associé depuis 1970 à l'Université Rockfeller de New York où il est professeur d'immunologie.






C'est la douzième fois que le Nobel de médecine récompense des travaux sur le système immunitaire.




Les trois lauréats recevront leur prix lors d'une cérémonie officielle à Stockholm le 10 décembre, date anniversaire de la mort du fondateur du prix, l'industriel suédois Alfred Nobel.




Le prix est doté de 10 millions de couronnes (1,08 million d'euros), la moitié à se partager entre MM. Beutler et Hoffmann, l'autre moitié pour M. Steinman.







Source de l'info




"I have a dream" (J'ai fait un rêve)

"Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères,
sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots"
Martin Luther King, 1963

"Ne t'interdit jamais rien à cause de la couleur de ta peau"
Revenir en haut Aller en bas
le petit prince

avatar

Pilote de reconnaissance

Loisirs : plein (mais surtout les avions)

Points aux jeux : 21

MessageSujet: Re: Le prix Nobel de Médecine récompense un trio champion de l'auto-défense Lun 3 Oct 2011 - 17:49

Nobel de médecine : un Français récompensé











Le biologiste franco-luxembourgeois Jules Hoffmann partage le prix avec l'Américain Bruce Beutler pour leurs travaux sur le système immunitaire.

Le comité a également récompensé Ralph Steinmann, décédé il y a seulement trois jours.






Le système immunitaire est invisible pour le commun des mortels.

Pourtant, il joue un rôle majeur pour l'organisme.

Quand il est défaillant - à cause du sida, pour des raisons génétiques ou du fait de traitement immunosuppresseur - l'organisme est exposé à de multiples infections potentiellement mortelles, alors que ces infections seraient passées totalement inaperçues chez une personne en bonne santé.

Par ailleurs, le système immunitaire peut fonctionner de manière excessive, avec un risque de maladie auto-immune, comme le diabète de type 1, la polyarthrite rhumatoïde ou l'asthme.




Ralph Steimann (décédé il y a trois jours d'un cancer du pancréas)


Bruce Beutler



récompensés pour leurs travaux sur le système immunitaire.






C'est pour leurs travaux en immunologie que trois chercheurs, l'Américain Bruce Beutler, le Franco-luxembourgeois Jules Hoffmann et le Canadien Ralph Steinman, se sont vu décerner le prix Nobel de médecine 2011.

«Les lauréats du Nobel de cette année ont révolutionné notre compréhension du système immunitaire en découvrant les principes clef de son activation», affirme un communiqué du comité.






Quelques heures après l'annonce des lauréats, l'université Rockefeller pour laquelle travaillait Ralph Steinmann a annoncé son décès, il y a seulement trois jours.

Le scientifique a succombé à un cancer du pancréas.

En temps normal, le prix Nobel ne peut être remis à titre posthume mais dans ce cas précis, le jury avait déjà arrêté son palmarés lorsque le lauréat est mort.






«Nous venons tout juste d'apprendre la nouvelle.

Nous ne pouvons que regretter qu'il n'ait pas eu la joie» de recevoir le prix, a commenté le secrétaire du comité Nobel de l'institut Karolinska, Göran Hansson.

Il a assuré que ce décès ne remettait pas en cause l'attribution du Nobel.

«Nous devrons étudier comment la remise du prix se déroulera de façon pratique ...

Nous étudions le règlement», a-t-il précisé.






Des recherches ouvrant la voie à de nouveaux médicaments


Les chercheurs ont été distingués pour des travaux ayant «ouvert de nouvelles voies pour le développement de la prévention et pour des thérapies contre les infections, les cancers et les maladies inflammatoires», a expliqué le jury.


Jules Hoffmann travaille au sein de l'Institut de biologie moléculaire et cellulaire de Strasbourg.

Il a reçu la médaille d'or du CNRS en 2011.









Source de l'info




"I have a dream" (J'ai fait un rêve)

"Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères,
sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots"
Martin Luther King, 1963

"Ne t'interdit jamais rien à cause de la couleur de ta peau"
Revenir en haut Aller en bas
le petit prince

avatar

Pilote de reconnaissance

Loisirs : plein (mais surtout les avions)

Points aux jeux : 21

MessageSujet: Re: Le prix Nobel de Médecine récompense un trio champion de l'auto-défense Lun 3 Oct 2011 - 18:14

Le biologiste Jules Hoffmann
médaille d'or du CNRS






Le scientifique a reçu jeudi cette très prestigieuse distinction pour son travail sur les mécanismes de défenses immunitaires chez les insectes très instructifs pour l'homme.




La médaille d'or du CNRS, l'une des plus prestigieuses distinctions scientifiques françaises a été remise jeudi au biologiste Jules Hoffmann pour ses travaux sur le système immunitaire des insectes.

Dans son discours lors de son élection en 2007 à la tête de l'Académie des sciences, il rappelait l'extrême importance que représente le grand groupe des insectes dans la communauté des êtres vivants et notamment pour l'homme.

«L'étude des insectes a eu des conséquences capitales pour notre compréhension de mécanismes biologiques fondamentaux», insistait-il.










Après des premiers travaux sur les criquets c'est à la drosophile, la mouche du vinaigre, qu'il a consacré une grande partie des ses recherches.

Et ses découvertes «ont fait émerger une vision nouvelle des mécanismes de défense que les organismes, des plus primitifs jusqu'à l'homme, opposent aux agents infectieux» souligne le CNRS.

«Avec son unité de recherche, Jules Hoffmann montre que la drosophile n'est pas qu'un modèle génétique puissant, mais également un modèle d'intérêt exceptionnel pour la réponse immunitaire innée», raconte Patrick Netter directeur scientifique du département des sciences du vivant.






Premier article à 17 ans

Né en 1941 au Luxembourg, ce grand chercheur cumule les récompenses.

Rien que depuis 2010, il a reçu quatre prix prestigieux dont le dernier qui va lui être remis dans les jours qui viennent en Chine : le prix Shaw en sciences du vivant et médecine.

«Je reçois tous ces prix avec beaucoup d'humilité» assure l'homme d'une voix douce.

«S'ils montrent que l'on a posé les bonnes questions au bon moment, il s'agit également de la reconnaissance du travail de tout un laboratoire et de tous ceux qui nous ont soutenu.»

Ce qui n'était pas toujours compréhensible pour certains de ses collègues.

«Quoi, tu travailles sur les insectes ? Mais qu'est-ce qu'on peut faire à part développer les insecticides ?», lui avait lancé l'un d'entre eux au moment de son élection en 2006 à la vice-présidence de l'Académie des sciences.






Mais pour Jules Hoffmann, cette médaille d'or marque aussi la reconnaissance d'un choix fait dans sa jeunesse contre l'avis de son père : celui de se rendre en France pour effectuer ses études universitaires et de s'y installer définitivement.

Un père avec qui il parcourait la campagne luxembourgeoise pour observer les insectes.

À l'âge de 17 ans, Jules Hoffmann publiait son premier article sur les criquets luxembourgeois dans Les Archives grand-ducales des sciences.

«Quand Alain Fuchs (le président du CNRS) m'a annoncé la récompense, j'étais au bord des larmes».








Source de l'info




"I have a dream" (J'ai fait un rêve)

"Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères,
sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots"
Martin Luther King, 1963

"Ne t'interdit jamais rien à cause de la couleur de ta peau"
Revenir en haut Aller en bas
le petit prince

avatar

Pilote de reconnaissance

Loisirs : plein (mais surtout les avions)

Points aux jeux : 21

MessageSujet: Re: Le prix Nobel de Médecine récompense un trio champion de l'auto-défense Lun 3 Oct 2011 - 18:25

Nobel : Hoffmann surpris d'être choisi





Le prix Nobel français de médecine 2011, Jules Hoffmann, a indiqué aujourd'hui qu'il n'était pas certain que son domaine de recherches, sur le système immunitaire, méritait le Nobel mais s'est dit "heureux" de recevoir ce prix.

"Je ne pensais pas que notre contribution attirerait autant l'attention", a-t-il expliqué depuis Shanghaï, se disant plutôt "heureux" que "fier".






"Je ne prends pas ce prix pour moi pour l'instant.

Je suis très content que (le comité Nobel) ait choisi ce groupe là, des gens qui s'entendent bien", a-t-il ajouté, estimant que "ce sont les travaux de ces trois groupes qui ont permis d'avoir une meilleure compréhension de l'immunité innée".






Jules Hoffmann n'était pas informé du décès du Canadien Ralph Steinman, qui a reçu le prix avec lui et l'Américain Bruce Beutler.

Il a également dit qu'il avait vraiment réalisé qu'il avait reçu le Nobel lorsqu'il avait vu les journalistes devant son hôtel en revenant d'un spectacle de feu d'artifice.

M. Hoffmann n'a pas prévu de fêter l'événement dès ce soir, et aimerait que le Nobel ne change rien à sa façon de vivre.






Chercheur émérite au CNRS, le professeur Hoffmann, 70 ans, et ses deux co-lauréats ont été récompensés pour avoir "révolutionné" les connaissances sur le système immunitaire, a déclaré le secrétaire du comité Nobel de Médecine, Göran Hansson, en annonçant les lauréats.






Source de l'info





"I have a dream" (J'ai fait un rêve)

"Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères,
sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots"
Martin Luther King, 1963

"Ne t'interdit jamais rien à cause de la couleur de ta peau"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le prix Nobel de Médecine récompense un trio champion de l'auto-défense

Revenir en haut Aller en bas

Le prix Nobel de Médecine récompense un trio champion de l'auto-défense

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UN SOURIRE POUR REVIVRE  :: Le service médical (CANCER : informations, sites) :: Actualités (congrès, rencontres, etc....)-
Sauter vers: