UN SOURIRE POUR REVIVRE


Salle des pas perdus AccueilRechercherJuke box usprS'enregistrerComptoir d'enregistrementConnexion

Attentats de Nice le 14 juillet 2016. Merci de venir soutenir la pétition
pour l'obtention de la Légion d'Honneur pour Franck,
Alexandre et Gwenaël.
Voir les détails de la pétition en cliquant ICI
Derniers sujets
» Attentats de Nice - 14 juillet 2016 - pétition pour la Légion d'Honneur pour 3 personnes
par le petit prince Dim 31 Juil 2016 - 2:26

» Disparus de Mourmelon (site officiel)
par le petit prince Dim 10 Juil 2016 - 3:40

» Anniversaire particulièrement douloureux
par geotrouvetout Jeu 11 Sep 2014 - 3:30

» S - Sondes moléculaires
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 14:16

» Récapitulatif des sujets traités sur le cancer
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 13:50

» Leucémies de l'enfant : vers des traitements plus ciblés
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 13:37

» Les musiques préférées d'Idared37
par geotrouvetout Mar 9 Juil 2013 - 22:02

» Comment mettre une vidéo (youtube, dailymotion) sur le forum
par geotrouvetout Mar 9 Juil 2013 - 20:32

» Alimentation et cancer
par geotrouvetout Ven 21 Juin 2013 - 4:55

» Les musiques préférées, vu par geotrouvetout
par geotrouvetout Mar 18 Juin 2013 - 0:59

Forum polyglotte
Traducteur uspérien
Un mot, une phrase à traduire,
passez me voir ICI
Mes compagnons fidèles (hébergeur images et sites coup de coeur)
Pour leur rendre visite,
cliquer ICI ainsi que sur leur bannière

Partagez|

A l'attention des femmes qui ont eu un cancer du sein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
le staff

avatar

Commandant de bord
Commandant de bord

Points aux jeux : 9

MessageSujet: A l'attention des femmes qui ont eu un cancer du sein Lun 10 Oct 2011 - 5:02

A lire et à faire lire à vos conjoints


Je voulais vous faire partager un article relevé dans un journal de la presse hebdomadaire de samedi.


C'est le témoignage de Madame C. B.


Le téléphone sonne dans mon bureau. Je décroche :

- Madame, sur votre mammographie, nous avons vu quelque chose ... il y a des cellules atypiques, des microcalcifications dans votre sein droit. Il faudrait faire une biopsie poour explorer davantage. J'aimerais vous voir à mon bureau pour qu'on en parle. Est-ce possible jeudi 18 h ; je vous passerai entre deux patientes.

- Merci Docteur...
- Ça va ?-
... Oui, ça va aller.





Dans le vide ! Je suis dans le vide ! Il n'y a plus de plancher. Tout s'écroule.

Il faut que je le dise à F... mon mari. Où est-il ? Les enfants, comment je vais leur dire ça ?

Pas maintenant.... Car s'ils ont fait une erreur, je les inquièterais pour rien.





Des cellules atypiques : je connais ces mots-là depuis que mon père est mort du cancer.

Cancer ! Il me reste combien à vivre ? Vivre ! C'est ce que je veux le plus.

Du temps ! Oui, j'ai besoin de temps ! Il faut que je profite de mes enfants devenus adultes. Il faut que je connaisse mes petits-enfants qui viendront.

C'est décidé, je vais tout faire pour gagner quelques années. Tout !






Presque sept ans plus tard, je suis toujours là, heureuse de vieillir : c'est la preuve incontestable que je suis vivante.

Bien sûr, j'ai davantage de rides et les cheveux, on n'en parle pas, ils font semblant d'être jeunes.





Peu à peu, ce corps, "avec" un sein en moins, m'est devenu familier.

Mais ce n'est pas moi, c'est "lui" F.... qui a été le premier à l'apprivoiser ; il a doucement enlevé ma main qui cachait la blessure en me disant : "Comment veux-tu que je n'aime pas ce corps qui raconte toute l'histoire de la femme que j'aime."





Comment se trouver laide après cela ? C'est bien là tout le mystère d'un regard aimant.






Que l'on soit homme ou femme, enfant ou adulte, jeune ou vieux, on peut, à un moment ou l'autre de sa vie, être trop vieux, trop jeune, trop grosse, trop maigre, trop malade, trop moche, trop grande, trop petit, trop boutonneux, trop "fif", trop différente, en un mot, être le "trop" de quelqu'un ou de soi-même.

Certains enfants "rejects" dans les cours d'écoles en savent, hélas, trop long là-dessus. Certaines personnes âgées ou marginales aussi.





On a tous besoin de ces regards aimants pour absorber les chocs, s'adapter, se défendre, accepter les transformations et s'y habituer.





Mais quand on y pense, la vie est une transformation perpétuelle, acceptée ou non, et elle suppose une adaptation qui nous oblige à remettre en question les codes, les normes et les canons.

C'est particulièrement dans ces moments de changement qu'on mesure tout le réconfort d'un regard indulgent et tendre qui pénètre l'âme jusqu'au tréfonds de l'être !





Ce cadeau que j'ai reçu fait que maintenant, lorsqu'il m'arrive de me croiser toute nue devant le miroir, je me regarde avec une certaine légèreté et même avec un brin d'humour.

Je m'ennuie encore quelquefois de ce sein absent, mais j'ai tout le reste et j'ai surtout la vie."









"Lorsque le dernier arbre sera abattu, le dernier poisson capturé,
et la dernière rivière empoisonnée,
alors l'homme s'aperçevra que l'argent ne se mange pas "
Revenir en haut Aller en bas

A l'attention des femmes qui ont eu un cancer du sein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UN SOURIRE POUR REVIVRE  :: Le service médical (CANCER : informations, sites) :: Informations et votre vécu dans la maladie, etc :: Cancers génitaux féminins-
Sauter vers: