UN SOURIRE POUR REVIVRE


Salle des pas perdus AccueilRechercherJuke box usprS'enregistrerComptoir d'enregistrementConnexion

Attentats de Nice le 14 juillet 2016. Merci de venir soutenir la pétition
pour l'obtention de la Légion d'Honneur pour Franck,
Alexandre et Gwenaël.
Voir les détails de la pétition en cliquant ICI
Derniers sujets
» Attentats de Nice - 14 juillet 2016 - pétition pour la Légion d'Honneur pour 3 personnes
par le petit prince Dim 31 Juil 2016 - 2:26

» Disparus de Mourmelon (site officiel)
par le petit prince Dim 10 Juil 2016 - 3:40

» Anniversaire particulièrement douloureux
par geotrouvetout Jeu 11 Sep 2014 - 3:30

» S - Sondes moléculaires
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 14:16

» Récapitulatif des sujets traités sur le cancer
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 13:50

» Leucémies de l'enfant : vers des traitements plus ciblés
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 13:37

» Les musiques préférées d'Idared37
par geotrouvetout Mar 9 Juil 2013 - 22:02

» Comment mettre une vidéo (youtube, dailymotion) sur le forum
par geotrouvetout Mar 9 Juil 2013 - 20:32

» Alimentation et cancer
par geotrouvetout Ven 21 Juin 2013 - 4:55

» Les musiques préférées, vu par geotrouvetout
par geotrouvetout Mar 18 Juin 2013 - 0:59

Forum polyglotte
Traducteur uspérien
Un mot, une phrase à traduire,
passez me voir ICI
Mes compagnons fidèles (hébergeur images et sites coup de coeur)
Pour leur rendre visite,
cliquer ICI ainsi que sur leur bannière

Partagez|

Espoir pour beaucoup de malades - Sauvée par un greffon incompatible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
geotrouvetout

avatar

Instructeur au sol

Points aux jeux : 288

MessageSujet: Espoir pour beaucoup de malades - Sauvée par un greffon incompatible Mer 7 Avr 2010 - 19:14



Sauvée par un greffon incompatible







Une Anglaise de 41 ans s'est fait greffer le rein de sa soeur, qui n’était pas compatible avec elle, mais quasiment sa seule chance de survivre. Six mois après, elle revit.




Une avancée considérable pour les patients souffrant d’insuffisance rénale aiguë.

Depuis quelques jours, les médias britanniques relatent l’heureuse histoire de Maxine Bath, une Anglaise de 41 ans, ayant reçu, avec succès, un rein provenant d'un donneur… non compatible. Dialysée depuis 15 ans, cette femme originaire de Wolverhampton, dans le Staffordshire, n’en avaient plus pour très longtemps, selon le pronostic de ses médecins. Au mieux, elle risquait de perdre totalement la vue, dans l’année, mais aussi son cerveau. Maxine Bath souffrait en effet d’une pression artérielle si faible –à cause de toutes ces années d’insuffisance rénale- que certaines parties de son corps étaient privées d'oxygène. Seule une greffe pouvait la sauver.

Problème : personne n’était compatible autour d’elle. Les médecins de l'Hôpital universitaire de Coventry (dans la région des West Midlands, à proximité de Birmingham), lui ont donc proposé l’intervention de la dernière chance : la transplantation d’un organe incompatible, via l’expérimentation d’une nouvelle technique, la cryofiltration. Cette méthode de «congélation du sang» permet de suspendre l'action des anticorps, qui sont à l'origine du phénomène de rejet. Plus précisément, elle consiste à enlever le plasma du sang afin d’en filtrer les anticorps.





Elle peut à nouveau profiter des plaisirs gustatifs

Maxine Bath a ainsi pu se faire greffer un rein de sa sœur cadette –qui était le plus près d’être compatible- sans que son organisme ne détecte le corps étranger et donc ne le rejette.
Si d’autres techniques de maîtrise des anticorps existent, celle-ci était la seule qui permettait de maintenir la pression artérielle de la patiente–une nouvelle baisse ayant pu lui coûter la vie.

Six mois après l’opération –qui a eu lieu en novembre-, la malade revit.
Elle travaille en tant que femme de ménage et goûte à nouveau aux plaisirs simples de la vie comme celui de se balader sans songer à aller à l’hôpital pour se faire dialyser.
"J’ai hâte de manger à nouveau des aliments auxquels je n’avais pas droit depuis longtemps, comme le chocolat et les noisettes", a-t-elle confié au Times.

Quant à sa sœur, Michelle Titmus, elle s’émerveille de voir Maxine manger à sa faim et surtout à son goût.
"Ça a été très dur de voir l’état de Maxine se dégrader au fil des années. Cela peut paraître stupide mais cela me touche énormément quand je la vois manger des aliments qui auraient pu la tuer avant l’opération", a-t-elle déclaré au quotidien britannique.
Et d’ajouter avec humour sur Sky news : "Elle mange comme un ogre, je suis celle qui lui a fait prendre du poids !"





Entretien réalisé par Marie Desnos
Revenir en haut Aller en bas

Espoir pour beaucoup de malades - Sauvée par un greffon incompatible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UN SOURIRE POUR REVIVRE  :: Le service médical (CANCER : informations, sites) :: Les dernières évolutions et les recherches :: Recherche scientifique (pharmacologie, etc..)-
Sauter vers: