UN SOURIRE POUR REVIVRE


Salle des pas perdus AccueilRechercherJuke box usprS'enregistrerComptoir d'enregistrementConnexion

Attentats de Nice le 14 juillet 2016. Merci de venir soutenir la pétition
pour l'obtention de la Légion d'Honneur pour Franck,
Alexandre et Gwenaël.
Voir les détails de la pétition en cliquant ICI
Derniers sujets
» Attentats de Nice - 14 juillet 2016 - pétition pour la Légion d'Honneur pour 3 personnes
par le petit prince Dim 31 Juil 2016 - 2:26

» Disparus de Mourmelon (site officiel)
par le petit prince Dim 10 Juil 2016 - 3:40

» Anniversaire particulièrement douloureux
par geotrouvetout Jeu 11 Sep 2014 - 3:30

» S - Sondes moléculaires
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 14:16

» Récapitulatif des sujets traités sur le cancer
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 13:50

» Leucémies de l'enfant : vers des traitements plus ciblés
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 13:37

» Les musiques préférées d'Idared37
par geotrouvetout Mar 9 Juil 2013 - 22:02

» Comment mettre une vidéo (youtube, dailymotion) sur le forum
par geotrouvetout Mar 9 Juil 2013 - 20:32

» Alimentation et cancer
par geotrouvetout Ven 21 Juin 2013 - 4:55

» Les musiques préférées, vu par geotrouvetout
par geotrouvetout Mar 18 Juin 2013 - 0:59

Forum polyglotte
Traducteur uspérien
Un mot, une phrase à traduire,
passez me voir ICI
Mes compagnons fidèles (hébergeur images et sites coup de coeur)
Pour leur rendre visite,
cliquer ICI ainsi que sur leur bannière

Partagez|

Moustique-tigre - haro à son sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
geotrouvetout

avatar

Instructeur au sol

Points aux jeux : 288

MessageSujet: Moustique-tigre - haro à son sujet Ven 25 Juin 2010 - 17:39

Haro sur le moustique-tigre











L’évocation de son seul nom fait frissonner à quelques jours des grandes vacances.

L’Aedes Albopictus – le moustique-tigre – est apparu dans le sud de la France.
Vecteur du virus du chikungunya, maladie grave qui sévit dans les pays tropicaux, son cas est pris très au sérieux par les autorités sanitaires.




Branle-bas le combat au ministère de la Santé.

Le moustique-tigre,
espèce nuisible
vecteur du Chikungunya et de la Dengue,
deux maladies graves,
s’est implanté dans le sud de la France.


Dans une circulaire du 17 mai 2010 relative aux modalités de mise en oeuvre d’un plan d’action en métropole, les autoritaires sanitaires ont détaillé les risques et surtout les mesures à prendre afin d’éradiquer l’Aedes Albopictus, le nom savant de cet insecte aux couleurs noirs et blancs caractéristiques.

«En France métropolitaine, au 1er mai 2010, le moustique Aedes albopictus reste implanté dans un secteur limité géographiquement au sein des départements suivants : Alpes-Maritimes (depuis 2004), Haute-Corse (en 2006), Corse du Sud (2007), Var (2007) et Bouches-du-Rhône (2009).

Les conditions climatiques (températures estivales, hygrométrie), de même que l’urbanisation importante des départements et le développement des axes routiers sur la côte méditerranéenne sont des facteurs favorables à l’extension de l’implantation de ce moustique dans d’autres départements et notamment les départements adjacents à des zones déjà colonisées», précise le document.





La peur d’une épidémie

Et le ministère de la Santé de ne pas rester les bras croisés devant une menace potentielle.

La surveillance entomologique est accrue sur le terrain avec des résultats plutôt inquiétants quant à la propagation du moustique.

En Corse,
- en 2007, sa présence a été détectée dans 21 communes, sa présence est probable dans 52 communes se situant à moins de 3 Km d’un piège positif.
- en 2008, 9 communes supplémentaires ont été positives.
- en 2009, la présence de l’espèce a été confirmée dans 20 nouvelles communes, explique la circulaire.

Dans le Var, même constat.
Sa présence avait été détectée dans :
- 2 communes en 2007
- et 11 communes en 2008.
- en 2009, l’espèce a été détectée dans 21 nouvelles communes.

Dans les Bouches-du-Rhône, enfin,
- sa présence a été détectée en 2009 dans deux quartiers de Marseille (quartiers de Saint-Barnabé et de la Blancarde).


Les infections à virus Chikungunya et Dengue ont été ajoutées à la liste des maladies à déclaration obligatoire en 2006, et tous les cas suspects devront être remontés aux directions sanitaires.

Un cas suspect de chikungunya est défini par :

- la présence d’une fièvre supérieure à 38,5°C d’apparition brutale
- des douleurs articulaires invalidantes en l’absence de tout autre point d’appel infectieux.

Un cas suspect de Dengue, lui, est défini par
- la présence d’une fièvre supérieure à 38,5°C d’apparition brutale, en l’absence de tout point d’appel infectieux
- et au moins un signe algique (céphalées, arthralgies, myalgies, lombalgies ou douleur rétro-orbitaire).

Le diagnostic doit être évoqué devant toute personne présentant une symptomatologie clinique compatible, qu’elle revienne d’un voyage en zone d’endémie ou qu’elle ait séjourné dans une zone où l’Aedes est implanté, ce qui, si le Sud de la France est de plus en plus touché, pourrait concerner une grande partie de la population hexagonale.

Bien sûr, il ne faut en aucun cas céder à la panique, mais juste adopter des mesures simples, souvent de bons sens.
Le meilleur moyen de lutter contre la transmission du chikungunya est de se protéger individuellement contre les piqûres de moustique (vêtements longs, répulsifs cutanés, moustiquaires), et de ralentir leur reproduction en détruisant les gites larvaires les plus évidents (dessous de pots, déchets, gouttières).



N°Vert 0 800 740 606.
Appel gratuit
depuis un poste fixe,
du lundi au vendredi
de 8 h à 20 h.




Entretien réalisé par Yannick Vely




Dernière édition par geotrouvetout le Jeu 18 Aoû 2011 - 9:20, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
geotrouvetout

avatar

Instructeur au sol

Points aux jeux : 288

MessageSujet: Re: Moustique-tigre - haro à son sujet Ven 25 Juin 2010 - 17:41

Le Chikungunya

Le chikungunya est un arbovirus, c’est-à-dire un virus transmis par un arthropode, qui dans le cas présent est un insecte : un moustique.

Présent en Afrique, en Asie du Sud-est, en Inde et dans l’Océan Indien.

Lors d’une piqûre, le moustique prélève le virus sur une personne infectée, et à l’occasion d’une autre piqûre, il le transmet à une personne saine.

La maladie se manifeste :
- après une incubation de 4 à 7 jours en moyenne.
- une fièvre élevée (supérieure à 38,5°C) apparaît brutalement, accompagnée de maux de tête, de courbatures ou de douleurs articulaires, qui peuvent être intenses, touchant principalement les extrémités des membres (poignets, chevilles, phalanges).
- d’autres symptômes peuvent également être associés, telle une conjonctivite, une éruption cutanée, des nausées.

Il n’y a pas de traitement curatif contre le virus. Aucun vaccin n’a été finalisé et chaque symptôme est traité spécifiquement. Il est par ailleurs fortement déconseillé d’utiliser des traitements à base de plantes ou des substances qui n’ont pas été prescrites par un médecin traitant.


Revenir en haut Aller en bas

Moustique-tigre - haro à son sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UN SOURIRE POUR REVIVRE  :: Toutes maladies (autres que le cancer) :: Annonces diverses-
Sauter vers: