UN SOURIRE POUR REVIVRE


Salle des pas perdus AccueilRechercherJuke box usprS'enregistrerComptoir d'enregistrementConnexion

Attentats de Nice le 14 juillet 2016. Merci de venir soutenir la pétition
pour l'obtention de la Légion d'Honneur pour Franck,
Alexandre et Gwenaël.
Voir les détails de la pétition en cliquant ICI
Derniers sujets
» Attentats de Nice - 14 juillet 2016 - pétition pour la Légion d'Honneur pour 3 personnes
par le petit prince Dim 31 Juil 2016 - 2:26

» Disparus de Mourmelon (site officiel)
par le petit prince Dim 10 Juil 2016 - 3:40

» Anniversaire particulièrement douloureux
par geotrouvetout Jeu 11 Sep 2014 - 3:30

» S - Sondes moléculaires
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 14:16

» Récapitulatif des sujets traités sur le cancer
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 13:50

» Leucémies de l'enfant : vers des traitements plus ciblés
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 13:37

» Les musiques préférées d'Idared37
par geotrouvetout Mar 9 Juil 2013 - 22:02

» Comment mettre une vidéo (youtube, dailymotion) sur le forum
par geotrouvetout Mar 9 Juil 2013 - 20:32

» Alimentation et cancer
par geotrouvetout Ven 21 Juin 2013 - 4:55

» Les musiques préférées, vu par geotrouvetout
par geotrouvetout Mar 18 Juin 2013 - 0:59

Forum polyglotte
Traducteur uspérien
Un mot, une phrase à traduire,
passez me voir ICI
Mes compagnons fidèles (hébergeur images et sites coup de coeur)
Pour leur rendre visite,
cliquer ICI ainsi que sur leur bannière

Partagez|

Vaccin thérapeutique chez l’homme : espoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
geotrouvetout

avatar

Instructeur au sol

Points aux jeux : 288

MessageSujet: Vaccin thérapeutique chez l’homme : espoir Jeu 19 Mai 2011 - 16:13

Les espoirs d’un vaccin thérapeutique chez l’homme



Le Pr Claude Leclerc (Institut Pasteur - Chef de l’unité de régulation immunitaire et vaccinologie à l'Inserm Unité 1041) explique les modes d’action de cette nouvelle approche mise au point par son équipe.










Quels types de cancer sont concernés par vos vaccins ­actuellement à l’étude ?

Pr Claude Leclerc.
Jusqu’à présent, nos essais concernent un cancer de la peau, le mélanome, celui du col de ­l’utérus et également divers adéno­­carcinomes (sein, poumon, côlon...).





Rappelez-nous ce qui différencie un vaccin préventif d’un vaccin ­thérapeutique ?

Le but d’un vaccin préventif est de stimuler les réponses immunitaires pour leur apprendre à reconnaître un corps étranger (virus, bactérie...) avant son intrusion, afin de le neutraliser. Avec un vaccin thérapeutique, il s’agit d’éduquer les cellules immunitaires pour qu’elles reconnaissent et combattent immédiatement non plus un virus ou une bactérie mais des cellules cancéreuses.





Quels ont été les résultats des précédents essais de ces vaccins ?

L’année 2010 a été importante : aux Etats-Unis, un vaccin thérapeutique pour les cancers métastasés de la prostate (Provenge) a obtenu l’autorisation de la FDA de mise sur le marché. Une étape essentielle qui a établi la preuve du concept de la vaccination thérapeutique. Si, là, on a pu retarder l’évolution de la maladie, les autres essais de vaccins thérapeutiques se sont révélés globalement décevants (à l’exception d’un faible pourcentage de réussite pour certains cancers tels que les mélanomes). Quand une tumeur se développe, l’efficacité du système immunitaire diminue. Il faut donc restaurer les défenses.





Comment agissent les vaccins de votre équipe de l’Institut Pasteur ?

Nous avons mis au point deux stratégies, en collaboration avec les équipes de Daniel Ladant et de Sylvie Bay, qui ont permis le développement de deux vaccins. Le “starter” du système immunitaire, responsable du déclenchement des réponses des lymphocytes, est constitué de cellules particulières (dendritiques). Nous avons donc développé, avec une molécule ou vecteur (CyaA), un premier vaccin qui cible ces cellules de façon à ce qu’elles éduquent leur armée (les lymphocytes tueurs) pour reconnaître et aller combattre les cellules tumorales. Le deuxième vecteur utilisé pour un deuxième vaccin est le Mag-Tn3. Pour comprendre son action, il faut savoir que sur la surface des cellules d’une grande majorité des adénocarcinomes on détecte une petite molécule (Tn) absente chez les cellules saines. Nous avons donc conçu un vaccin qui cible cette “étiquette” Tn. L’objectif, cette fois, est d’éduquer et de stimuler le système immunitaire pour qu’il identifie les cellules porteuses Tn et les détruise.






En fait, quelle est la différence entre votre stratégie vaccinale et celle des précédents vaccins à l’essai ?

La technologie habituelle consistait à prélever ces cellules dendritiques du système immunitaire puis à les cultiver en laboratoire pour les réinjecter au ­malade. Notre procédé, bien plus ciblé, agit directement sur ces cellules.






Quels ont été vos résultats contre le mélanome et le cancer utérin ?

Avec le vaccin dirigé contre le ­cancer utérin, nous avons effectué des essais (avec la société Genticel) sur des centaines de souris. Les bons résultats obtenus chez les animaux traités ont permis d’établir les preuves de notre méthode. Lors d’une deuxième phase, la société Genticel a obtenu le droit, en 2010, de conduire un essai chez quelques dizaines de femmes infectées par le papillomavirus, responsable du cancer de l’utérus. Pour le vaccin dirigé contre le mélanome, nous avons conduit, à l’Institut Pasteur, des essais chez l’animal avec des résultats satisfaisants. Aujourd’hui, des études chez l’homme sont en cours en Belgique.






Et contre les adénocarcinomes où en sont les études ?

Avec la molécule Mag-Tn3, nous avons obtenu de bons résultats chez le singe. Nous prévoyons des essais chez l’homme en 2013.








Source de l'info







Revenir en haut Aller en bas

Vaccin thérapeutique chez l’homme : espoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UN SOURIRE POUR REVIVRE  :: Le service médical (CANCER : informations, sites) :: Les dernières évolutions et les recherches :: Recherche scientifique (pharmacologie, etc..)-
Sauter vers: