UN SOURIRE POUR REVIVRE


Salle des pas perdus AccueilRechercherJuke box usprS'enregistrerComptoir d'enregistrementConnexion

Attentats de Nice le 14 juillet 2016. Merci de venir soutenir la pétition
pour l'obtention de la Légion d'Honneur pour Franck,
Alexandre et Gwenaël.
Voir les détails de la pétition en cliquant ICI
Derniers sujets
» Attentats de Nice - 14 juillet 2016 - pétition pour la Légion d'Honneur pour 3 personnes
par le petit prince Dim 31 Juil 2016 - 2:26

» Disparus de Mourmelon (site officiel)
par le petit prince Dim 10 Juil 2016 - 3:40

» Anniversaire particulièrement douloureux
par geotrouvetout Jeu 11 Sep 2014 - 3:30

» S - Sondes moléculaires
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 14:16

» Récapitulatif des sujets traités sur le cancer
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 13:50

» Leucémies de l'enfant : vers des traitements plus ciblés
par geotrouvetout Jeu 13 Fév 2014 - 13:37

» Les musiques préférées d'Idared37
par geotrouvetout Mar 9 Juil 2013 - 22:02

» Comment mettre une vidéo (youtube, dailymotion) sur le forum
par geotrouvetout Mar 9 Juil 2013 - 20:32

» Alimentation et cancer
par geotrouvetout Ven 21 Juin 2013 - 4:55

» Les musiques préférées, vu par geotrouvetout
par geotrouvetout Mar 18 Juin 2013 - 0:59

Forum polyglotte
Traducteur uspérien
Un mot, une phrase à traduire,
passez me voir ICI
Mes compagnons fidèles (hébergeur images et sites coup de coeur)
Pour leur rendre visite,
cliquer ICI ainsi que sur leur bannière

Partagez|

Dégénérescence maculaire, protection confirmée des oméga 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
geotrouvetout

avatar

Instructeur au sol

Points aux jeux : 288

MessageSujet: Dégénérescence maculaire, protection confirmée des oméga 3 Jeu 19 Mai 2011 - 17:51

Dégénérescence maculaire, protection confirmée des oméga 3









Une récente étude américaine démontre l’effet préventif des acides gras.

Le Pr José-Alain Sahel (Directeur scientifique de l’Institut de la vision) commente ces résultats.





Rappelez-nous les ­caractéristiques de cette dégénérescence si redoutée, la DMLA.

Pr José-Alain Sahel.
Il s’agit d’une maladie liée au vieillissement qui atteint environ 1,5 million de personnes en France, ce qui est beaucoup !

La ­pathologie est due à une accumulation de débris cellulaires au centre de la ­rétine, la macula, qui permet de lire, de reconnaître les visages, d’accomplir les tâches courantes de la vie...

Mais la ­vision périphérique n’est pas atteinte.





Quels sont les facteurs favorisants ?

On a pu mettre en évidence deux explications :
- 1. Une origine génétique qui représente 60 % des cas.

- 2. Des ­facteurs d’environnement, dont probablement trop d’expositions solaires sans protection, le tabagisme, une alimentation déséquilibrée avec une consommation excessive de graisses insaturées.






Y a-t-il différentes formes de cette dégénérescence et quelles sont les plus difficiles à traiter ?

Il en existe effectivement trois.

La forme humide (20 %) est caractérisée par des néo-vaisseaux qui prolifèrent sous la rétine.

Dans la forme sèche (20 %), les vaisseaux s’atrophient.

La forme précoce correspond au tout début de la maladie.

A ce stade, il est important d’empêcher l’évolution par une stratégie de prévention.

Pour la forme humide, on dispose désormais d’un traitement efficace avec un médicament (un anticorps contre le VEGF - Vascular Endothelial Growth Factor) qui bloque la prolifération des néo-vaisseaux.






Quel a été le protocole de la récente étude américaine ?

L’équipe du Pr William Christen, de Boston, a, depuis 1993, suivi 38 022 femmes qui ont accepté de remplir régulièrement un questionnaire sur leurs habitudes alimentaires.

Un suivi ophtalmologique a été en même temps assuré chez toutes ces patientes, à la recherche d’une DMLA.






Quels ont été les résultats ?

On savait que certains suppléments alimentaires (vitamines C et E) ralentissent de 20 % l’évolution des formes ­précoces, mais les résultats de cette dernière étude ont démontré que d’autres effets protecteurs peuvent être obtenus par l’alimentation.

Ainsi, les femmes qui avaient consommé une nourriture riche en oméga 3 (surtout du poisson) ou pris régulièrement des suppléments de ces acides gras (DHA et EPA) présentaient une diminution du risque de DMLA d’environ 40 % !

Cette étude nous fournit des indications très utiles pour la ­prévention dans les formes précoces.






Avec tous ces résultats, quels sont vos conseils de prévention ?

A partir de 50 ans, il est nécessaire pour tous de faire effectuer un examen de fond d’œil.

Si on détecte un début de DMLA, quand elle n’a pas encore été classifiée en forme humide ou sèche, il faut :

- 1. Se protéger de la lumière solaire ou artificielle avec des lunettes qui filtrent les ultra-violets.

- 2. Supprimer les substances toxiques et le tabac.

- 3. Surveiller son système cardio-vasculaire.

- 4. Privilégier le poisson dans son alimentation et prendre des suppléments en oméga 3, en ­vitamines E et C.






Où se situent les plus grands ­espoirs de prévention et de guérison de la DMLA ?

Pour empêcher l’accumulation des débris au niveau de la macula, plusieurs essais sont en cours avec différents ­médicaments dont des analogues de la vitamine A.

Les premiers résultats sur une centaine de patients se sont révélés encourageants.

La piste de la thérapie génique semble aussi très prometteuse : on espère pouvoir “réparer” les anomalies des gènes impliqués.

D’autres ­approches concernent des greffes de cellules souches et des traitements anti-inflammatoires.







Pour aider la recherche, envoyez vos dons :

Institut de la vision
17 rue Moreau
75012 Paris
Tél. : 01 53 46 26 21.
www.institut-vision.org






Source de l'info








Revenir en haut Aller en bas

Dégénérescence maculaire, protection confirmée des oméga 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
UN SOURIRE POUR REVIVRE  :: Toutes maladies (autres que le cancer) :: Maladies-
Sauter vers: